Téléphone 04 67 72 00 24

Questions / réponses

de nos conseillères

Vous avez une question, il est possible qu'un internaute nous ait déjà posé la même question.

Vous pouvez consulter les réponses apportées aux questions dans les domaines suivants :


Information juridique

  • Q : La pension alimentaire pour mes enfants ne m'a pas été versée depuis 2 mois alors qu'un jugement a été rendu. Que puis-je faire ?

R : Le fait de ne pas payer la pension depuis 2 mois alors qu'un jugement a été rendu, constitue une infraction à savoir un abandon de famille. Vous pouvez déposer plainte auprès des services de police.
Comme un jugement (titre exécutoire) a été rendu, vous pouvez le faire appliquer par un huissier de justice pour récupérer les pensions impayées. Il s'agit d'une procédure de recouvrement direct dont les frais seront à la charge du débiteur de la pension. De plus aucune avance (provision) ne peut vous être demandée.

  • Q : L'avocat est il obligatoire en matière de divorce ?

R : Oui, quelque soit la procédure de divorce, l'avocat reste obligatoire.

  • Q : Je viens de me séparer du père de mes enfants, peut-il en obtenir la garde ?

R : Si le père a reconnu les enfants à la naissance, vous êtes détenteur conjointement de l'autorité parentale, c'est-à-dire que vous avez autant de droits et d'obligations l'un et l'autre sur vos enfants. Vous devez prendre ensemble les grandes décisions concernant vos enfants.
En cas de séparation, le père peut donc obtenir la garde au même titre que la mère.


Emploi et formation, accompagnement social, création d'activités

  • Q : Auprès de qui dois-je m'adresser pour faire une demande d'ouverture de droit au Revenu de Solidarité Active (RSA) ?

R : Vous devez prendre contact avec la CAF et/ou le CCAS

  • Q : Que dois-je faire en cas de suspension des droits au RSA ?

R : Il faut prendre contact rapidement avec son Référent Unique ou le Conseil Général de son département (service insertion RSA)

  • Q : Quelle est la mesure d'aide à la création d'entreprise spécifique aux femmes ?

R : Il s'agit du Fonds de Garantie à l'Initiative des Femmes (FGIF) qui est attribué aux femmes qui veulent créer, développer ou reprendre une entreprise.
Pour télécharger ce dossier, il faut se rendre sur le site France Active www.franceactive.org

  • Q : Auprès de qui dois-je m'adresser pour faire une demande de formation professionnelle continue de la Région Languedoc-Roussillon ?

R : Vous devez consulter le site créé par le Conseil Régional du Languedoc-Roussillon www.laregion-seformer.fr qui vous permet d'accéder à l'ensemble de l'offre régionale de formation. De plus, vous trouverez un annuaire des prescripteurs de la formation dont le CIDFF fait partie.


Conseil conjugal et familial

  • Q : « Mon mari m'a giflée et poussée dans l'escalier hier soir. Il m'a dit que ça ne se reproduirait plus et que ça devait rester entre nous. Que dois-je faire ? »

R : Ce sont des comportements violents que vous décrivez et il y a un risque de répétition réel contre lequel vous pouvez vous protéger de plusieurs façons.
Tout d'abord il est important de prendre rendez-vous avec un médecin qui vous examinera, vous soignera et établira un certificat médical ( conseillé mais pas obligatoire pour porter plainte) avec la description des lésions mais aussi celle de votre état psychologique (stress, angoisse…) et de signaler les faits au commissariat ou à la gendarmerie (les violences dans le couple sont punies par la loi). Seul l'auteur des violences est responsable de ses actes.
Dans tous les cas, ne restez pas silencieuse, prenez contact rapidement avec nous pour en parler (mail ou téléphone pour un rendez-vous)

  • Q : « J'élève seule un enfant de deux ans. Depuis un mois ou deux il dit non à tout ce que je lui demande. Tout devient un conflit, il ne m'obéit plus ; je ne sais plus quoi faire ? »

R : vous me précisez que votre enfant a deux ans c'est important parce que c'est à cet âge qu'un enfant apprend à dire non. Il vous le dit car vous représentez l'autorité pour lui.
Même si c'est parfois difficile, il est préférable de tenir bon, de ne pas céder sur l'essentiel, c'est vous qui posez des règles et donc le cadre dans lequel il grandit. Dire non va le sécuriser.
Mais nous pouvons aussi prendre le temps pour en parler en entretien individuel avec une conseillère conjugale et familiale ou en groupe avec d'autres parents qui rencontrent eux aussi des difficultés à un moment ou un autre dans leurs relations avec leurs enfants. Contactez nous pour connaître les possibilités de participer à de tels groupes si cela vous intéresse.


Médiation familiale

  • Q : Peut-on venir seul(e) à un premier entretien de médiation ?

R : Oui, la médiatrice peut évaluer la pertinence avec vous de l'orientation et élaborer l'argumentaire de nature à inciter l'autre à venir sans qu'il y ait obligation à poursuivre.

  • Q : Peut-on amener les enfants ?

R : Jamais lors d'un premier entretien.
Les enfants peuvent être entendus à titre consultatif.

  • Q : Quelles sont les règles à respecter ?

R : Le respect de chacun – la confidentialité – l'anonymat.

  • Q : Une procédure est en cours, une démarche de médiation est-elle pertinente ?

R : Oui, la médiation peut permettre un accord entre deux audiences qui sera homologué par le Juge.


Si vous n'avez pas trouvé la réponse à votre demande, vous pouvez remplir le formulaire : Poser une question à une conseillère.

Nos partenaires